Retour d'affection

Discutons ensemble de magie et sorcellerie, retour d'affection
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Origines des Demons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Les Origines des Demons   Jeu 15 Mar - 9:28

quand remonte l'apparition des démons ?
Vous trouverez la réponse à cette question dans cet Article ...

Dès les premiers ages de notre terre, chez les assyriens par exemple, on note que ce peuple qui adorait 12 grands dieux, entretenait également une religion secrète, faite de mystères de magie et de sorcellerie.
Les découvertes archéologiques ont permis de trouver de nombreux objets de culte (textes, amulettes, talismans) prouvant la présence d'une culture démonologique.
Cependant ces esprits pouvaient être bons comme mauvais, et étaient décrits de façon précise et très hiérarchisée.

Dans la démonologie juive, il est plus invoqué les anges, et les bons esprits que les démons.
Cependant on constate qu'une des caractéristiques de la religion juive elle-même est la multitude de démons mis en scène.
L'air est rempli de démons capables de transmettre les maladies et épidémies.

Dans la religion Chrétienne, dans le livre de la Genèse, qui traite des origines de l'homme, il n'est pas question de démon (ni Lucifer, ni Satan ne sont cités), on ne parle que du serpent tentateur d'Eve.

Pendant les premiers siècles du Christianisme, Jésus-Christ est appelé Lucifer, c'est-à-dire Porteur de Lumière (du latin lux, lumière et ferre, porter).
Ce n'est qu'à compter du Moyen-Âge que Lucifer désignera le démon.

Origène, dans son De Principiis, fut le premier à considérer que Lucifer " Astre du Matin " était tombé dans l'Abîme pour avoir voulu égaler dieu et que sa déchéance lui avait valu de devenir …. Satan, l'Accusateur, le Tentateur et, en fait, le Diable.

Verset du Livre du Prophète Isaïe (XIV, 12/15)
" Oh ! Quelle chute as-tu faite du haut des cieux,
Astre du matin, fils de l'Aurore !
Toi qui disais dans ton cœur :
" J'escaladerai les Cieux, j'y érigerai mon trône et je siègerai sur le Mont des Assemblées …
Je serai l'égal du très haut !
Et te voila précipité dans le sépulcre, dans les profondeurs de l'abîme. "

Par la suite d'autres, comme Tertulien, Saint Ambroise, ont accrédité cette thèse.
Ainsi, le Diable n'est entré dans la théologie et donc dans la Genèse que postérieurement aux premiers textes Chrétiens - Les Evangiles - sur la base de l'interprétation d'un texte hébraïque.

Certains exégètes, bien que la trouvant insuffisante, justifient cette antique interprétation et admettent désormais que le texte d'Isaïe est le plus ancien témoignage de la Chute de l'Archange, porteur de Lumière, vers les Ténèbres de l'Abîme.

D'autres n'ont vu dans ce texte que la prédiction de la chute de Babylone et de son dernier roi. Dés lors pour ceux-ci il n'y a donc pas de Diable du fait que l'on n'en trouve trace nulle part ailleurs dans la Genèse.

Ce ne sera qu'au Moyen - Age, sous le totalitarisme dogmatique de la religion, que l'existence du Diable sera posée comme un dogme de la foi Catholique et que son existence est érigée au rang de Vérité révélée.

Ce dogme affirme que, suite à sa déchéance, Lucifer, l'Ange de Lumière, est devenu Satan, le Prince des Ténèbres, autrement dit , le Diable et que ce n'est pas dans l'Abîme qu'il a été précipité mais dans les Enfers.

Qui plus est, cette période est marquée par de nombreuses catastrophes ( épidémies, guerres, massacres, famines) il est donc utile à l'église romaine de pouvoir les présenter également comme les effets de l'oeuvre du Diable et " dédouaner " en quelque sorte Dieu. Ce dernier étant miséricordieux et que s'il pouvait châtier, il pouvait également sauver les hommes avec, bien entendu, le concours de son église.

C'est l'époque où la théologie va se déchaîner …….. s'endiabler !
Elle va se scinder en deux sciences. La théodicée, qui est l'étude de Dieu et la démonologie, qui est l'étude du Diable.

La démonologie va alors présenter Satan comme le chef des anges rebelles à Dieu.
Vaincus par les anges fidèles conduits par l'Archange Michel, ils sont chassés du Ciel et condamnés à l'Enfer. Ils reviendront sur terre cherchant à nuire aux hommes en les portant au mal par la tentation. Ces démons peuvent être chassés du corps d'un possédé par exorcisme.

Les termes employés pour qualifier le Diable sont nombreux et reflètent bien ce qu'il représente : Le Tentateur, le Menteur, Le Séducteur, Le Malfaisant, Le Mauvais, Le Malin, Le Prince du Monde. En un mot il s'agit de La Bête de l'Apocalypse. Elle s'incarne sous l'apparence du serpent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retouraffectif.forumactif.fr
 
Les Origines des Demons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» commentaires sur "Paul, le christianisme des origines..."
» Histoire de la cavalerie des origines à nos jours
» Une video interessant les origines de l'homme
» Les origines du communisme expliquent bien des choses
» Les origines phéniciennes de la Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retour d'affection :: Satanisme-
Sauter vers: